Chargement...

Forum

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Journée wargame estivale du 9 juin 2018!

Pages1234

Pour les chaises et tréteaux, suis pas inquiet.

C'est les planches, en manque 2 pour l'instant.

J'ai 2 planches de 90x120 qui permettraient de poser les cartes mais rien de plus, et faudra passer les prendre...

Pour la bouffe je peux faire un grand saladier de taboulé, à moins qu'il soit préférable de faire des trucs qui ne demandent pas d'assiettes, genre fallafels, tartes salées... ça dépend si, dans ce genre de rencontre, on mange sur le pouce ou si tout le monde s'arrête pour manger ensemble ?

 

 

 

Point tables

Laurent aurait donc deux voire trois, selon lui, tables qui correspondent aux mesures données par François. Avec celle de Gérard et la mienne, le compte serait bon.

 

9 juin, les parties.

  • Waterloo

 Nous ferons 2 tables Waterloo et nous jouerons le scénario 4 (bataille complète).

Il y a 11 tours de jeu.

Nous ne jouerons pas avec les cartes stratégiques, mais je propose de jouer le placement libre avec brouillard de guerre. Cela consiste à placer les chefs face cachée (ces pions représentent leur corps) et des leurres.

L’intérêt (outre la surprise) est d’accélérer la mise en place, les corps apparaissant sur carte au fur et à mesure qu’ils se dévoilent.

  • Austerlitz

 Nous ferons une table : le scénario 3, la bataille des trois Empereurs.

Il y a 12 tours de jeu.

Nous utiliserons le déploiement cachés et les règles de brouillard de guerre (seuls les chefs et des leurres sur la carte initialement).

  • Ligny.

 Nous ferons une table Ligny, le scénario 5 (variante) Napoléon contre Blücher. Le scénario commence le matin avec l’entrée progressive des forces.

Il y a 13 tours de jeu.

Ce scénario fonctionne sans set up : toutes les unités entrent en renfort. Le brouillard stratégique est en jeu. Certains renforts sont « variables ».  Le Prussien choisit en début de partie les conditions de victoire en fonction de son plan. Se battre, ou évacuer.

Je suis forfait pour samedi.

 

Alors c'était bien?

Copie du message mail
Chers camarades,
merci de votre présence ce samedi et merci à ceux qui ont pu aider à sa préparation. Merci pour votre bonne humeur, pour la bonne pitance (François, je veux ta recette de quiche chorizo-poivron!), pour l'excellent vin (Philippe, quels grands crus! Laurent, je garde ton médoc pour le consommer avec Marianela!) et pour la belle stratégie!
Le système est approuvé et validé par tous. Il est agréable, fluide et cohérent. Malheureusement, faute de temps, nous avons effectué environ 3/5 voire 2/3 des parties.
Sur Austerlitz, les coalisés ont fait jolie impression et ont tenu bon face à la puissance française, même si ces derniers auraient probablement fini par avoir un avantage certain, mais ce n'est pas la correction attendue!
Sur Ligny, les Prussiens ont également fait le boulot, même si l'étau qui commençait à se resserrer aurait fait mal en termes de pertes en PV.
Sur Waterloo enfin, de biens beaux échanges sur une partie très équilibrée et très ouverte. L'arrivée en masse des Prussiens mettaient évidemment les Français en posture inquiétante!
Plusieurs observations et constats.
Il faut impérativement préparer les parties la veille, setup compris pour être opérationnels dès 9h. On voit bien qu'en général, le repas du soir tardif et la fatigue ne permettent pas de jouer de façon si motivée après 22h30. On avait déjà pas mal préparé avec François et Arnaud mais les parties ont commencé tt de même aux environs de 11h le samedi. Tps de jeu effectif : 11h-13h30, 15h00-21h environ.
La longueur des tours fait que nous n'avons tourné qu'une fois, il faudrait se contraindre à 90/120 min la prochain fois.
Il me semble que ce type de journée pourrait se transformer en weekend, ce serait parfait une ou deux fois par an! Avons des propositions aux Hermites, l'option gîte est à mon sens vraiment à considérer. L'air de rien, ça demande qd même du taf tt ça.
A vous lire!
Pages1234