Chargement...

Forum

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Vendredi 23 mars

Pages12

J'ai trouvé ce matin un sac de courses et une veste de sweet!

Alors, le sac et le sweat ne sont pas à moi.

Par contre, l'argent et les jeux qui s'y trouvent, oui!

🙂

 

Vous n'avez pas trop traumatisé André, j'espère?

je n'ai pas vu les 15000 euros dont tu parles!!

Le tout est à moi, le sac pour les courses et la veste pour descendre les poubelles...

Pour l'argent je laisse tout à Gérard...

ca ne compensera jamais le fait que j'ai loupé Staline...!

Philippe, demain  pourrais- tu être là à 20h25 car je dois aller chercher mon fils à la gare à 20h30?

 

Sinon messieurs je viens d'être informé d'un rendez vous qui m’empêchera d'ouvrir le club la semaine prochaine. Une semaine de pause donc.

 

A demain.

 

Pas de problème j'arriverai un peu plus tôt.

A ce soir.

Les loulous,

Suite à notre point d'étape à la fin de notre dernière séance, je souhaitai soumettre à votre auguste réflexion la question suivante :

Nous avons en effet constaté qu'un certain manque de vigueur dans l'attaque blanche avait occasionné peu de pertes rouges par rapport à une partie standard (je n'ose dire historique).

De ce fait, les rouges on été en mesure d'établir d'ores et déjà une ligne de front continue et conséquente, et ont pu constituer des lignes de front inédites dans le nord...

Songeons que la poussée blanche du début de partie est à peine achevée que les rouges sont déjà en mesure de dégager des réserves pour lancer une offensive contre l'allié en Artique !!

Evidemment, cette situation ne remet pas en cause l'économie générale de la partie, puisque tout ceci se produit inévitablement à ce jeu, mais cela arrive bien plus tôt que ça ne devrait.

D'où ma question, du fait notamment que nous souhaitions tester avec cette partie les nouvelles règles philipiennes: poursuivons nous malgré ce mauvais départ blanc, ou tentons nous de recommencer la partie, pour tenter de retrouver une ouverture plus standard ?

Je suivrai bien évidemment l'avis de la majorité, mais je pensais important qu'on réfléchisse à cette question..

J'ai également été  étonné de ce début blanc très mou mais, à part le fait d'avoir permis la fuite inespérée de Staline, je n'ai pas le sentiment que nous ayons mal joué. Certains points se sont même plutôt bien passés, au sud en particulier (Gouriev, Astrakan, Sébastopol...).

Je reste convaincu que notre choix au nord pour l'allié n'est pas le bon, mais celui-ci serait dans les républiques baltes ou au coté de Miller que la face de la lune n'en serait pas modifiée de façon importante. Recommencer aurait donc, quant à l'espoir de faire mieux,  peu de sens.

Notre situation vient de plusieurs points:

-l'expérience que nous avons acquis sur ce jeu qui fait que les rouges ont optimisé leur début de partie.

-tous les tests de coordination que j'ai fait avec les Sibériens ont échoué et je n'ai donc jamais eu une "grosse" attaque.

- les bolcheviques ont tiré de bons renforts.

- aucun événement important n'a été joué.

- des combats pour les blancs qui, bien que très souvent gagnés, ont été saignants pour nous aussi, la table de combat étant vraiment trash.

Je crois que pour que les choses se passent bien pour les blancs en début de partie, il leur faut beaucoup de chance à tous les niveaux... Hors cela je ne crois vraiment pas que celui-ci ait la moindre chance d'accumuler suffisamment de points de victoire avant la bascule pour jouer le match nul et à fortiori la victoire.

La valeur défensive des unités bolchéviques est sans doute trop forte, trop vite et rejouer ni changera rien.

Reste un jeu très sympa même si celui-ci est sans doute très déséquilibré ce qui est sans doute la raison pour laquelle nous avons toujours arrêté les parties avant la fin, car l'effet mécanique de la montée en puissance bolchevique  apparaît assez vite comme étant sans solution.

Tout en se souvenant qu'il s'agit d'une partie test pour les nouvelles règles de Philippe, je n'ai en tout cas aucun problème à continuer ou reprendre la partie à zéro..

Et bien, pour être concis et comme je trouve que ce jeu mérite une bonne partie. Ça ne me pose pas de soucis de recommencer... à une condition ; il faut une reddition en bonne et due forme. L'ensemble des généraux blancs reconnaissent l'autorité du peuple en arme et de sa représentation politique, le parti Bolchevik. Les alliés se retirent la queue entre les jambes. Tout cela entrainera des révolutions un peu partout en Europe et d'abord en Allemagne. Le vieux monde sera balayé et le bonheur se rependra sur la planète. Staline n'ayant pas brillé dans cette guerre il n'aura pas l'avenir auquel il pensait et finira comme gogo dancer dans un bar perdu sur les rives de la Volga.

Pages12