Chargement...

Forum

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

vendredi 21 septembre

Pages12345

Je relis les règles de NR Afrique du Nord, mais n'oublie pas les livrets Corel car sans je pense pas être en capacité de jouer...

 

Citation de Laurent le 19 septembre 2018, 16 h 45 min

Je relis les règles de NR Afrique du Nord, mais n'oublie pas les livrets Corel car sans je pense pas être en capacité de jouer...

 

Oui, je vais y penser!

Citation de efvehem le 19 septembre 2018, 14 h 27 min

C'est ce à quoi je pensais : commencer par Quatre bras en parallèle de Ligny. Puis aviser pour la suite en fonction du résultat.

Bon, ben, moi qui rêvais d'arpenter les plaines du Kentucky, de chevaucher sur les bords du Potomac et de me reposer dans ma cabane sur les collines de Virginie, c'est bien parce que j'ai toute confiance dans les appréciations de l'ami FVM que je consens à être catapulté en Belgique 50 ans plus tôt!

Notez que j'ai vu peu d'entre vous accepter de faire le chemin inverse... Le forum est aussi déserté que l'entrejambe d'une vieille dame, d'ailleurs!

Tu verras c'est quand même beau le plat pays; par contre je me demande ce qu'un jeune marié peut connaitre de l'entrejambe des vieilles dames?

Tu sais bien que quand on est dans cette situation, y a plus rien à découvrir, justement et qu'on se fie aux légendes urbaines!

Bonjour,

Un peu de retard, mais je suis bien là, et j’ai bien reçu tous les mails.

Je dois dire qu’en ce moment, j’ai un peu de mal le soir avec tout ce qui est outils de communication numériques ... lassitude professionnelle ...

Par contre, ne connaissant aucun des jeux proposés, je vous fais entièrement confiance, et je prendrai place avec plaisir, vendredi, à la table que vous aurez choisi pour moi 🙂

Idée : nous pourrions utiliser les règles de commandements d'un jeu qui n'a jamais vu le jour : La Belle Alliance  . Issu de la CWBS, je pense que ce doit être assez facile à appliquer et peu sujet aux bagarres d'interprétations.

2 types d'ordres seulement qui (régissent les mouvements des QG) et contraintes liées à des distances par rapport à ces QG. Il faudrait juste ajouter quelques pions (QG, messagers).

J'y pense et je poste ...

 

 

Voici en quelques mots le système d'ordre de la Belle Alliance. J'ai les données pour l'appliquer à la campagne de 1815 (les caractéristiques pour les chefs, les points de commandement, etc .... Il y a juste besoin de prévoir des pions HQ messagers etc ... Corel et les autres habitués de la cwbs reconnaitront les racines de ce système.

Le général en chef de l'armée émet des ordres à ses subordonnés, généralement les généraux de corps, qui agissent ensuite suivant ces ordres (généralement après une certaine préparation).

Les ordres restent valables jusqu'à ce qu'ils soient remplis, remplacés par de nouvelles instructions ou abandonnées en raison d'un échec.

Le général en chef de l'armée peut parfois envoyer des ordres spécifiquement à des divisions et des unités individuelles (ordres indépendants)

Les généraux des corps et de divisions peuvent utiliser l'initiative pour « se donner des ordres ».

Les ordres déterminent la capacité du QG à se déplacer. Les QG avec des ordres de défense en place sont «boulonnés au sol». Ils restent dans leur hex sauf s'ils sont attaqués. Les unités subordonnées sont libres de se déplacer tant qu'elles restent dans le rayon d'action du QG.

Si une formation a un ordre de manœuvre, le QG doit se déplacer vers son objectif ou être retourné sur sa face non mobile (respect de l’Ordre). Un QG d'armée a besoin d'un ordre spécifique pour se déplacer. Une fois qu'un ordre de déplacement devient actif, le QG de l'armée est retourné sur son côté mobile et doit le rester jusqu'à ce qu'il ait satisfait à son ordre de mouvement (il est alors retourné sur son côté non mobile). Les ordres de manœuvre permettent à une formation de se déplacer sur la carte, d'attaquer des positions ennemies, de les défendre après avoir été pris, etc. La contre partie de cette mobilité est le risque accru de mise en échec de l'ordre.

Un ordre peut échouer suite à un "test d'échec" (ou à une décision du joueur). Un tel échec provoque une retraite de la formation vers l'arrière et une immobilisation du QG (jusqu'à nouvel ordre) sur sa position de retraite (l'ordre devient défense en place).

Lorsqu'un commandant d'armée émet un ordre, dépensez un point de commandement. Il faut noter l'ordre, le mode de livraison (aide de camp ou en personne), l'émetteur et le destinataire.

Un ordre ne devient actif que lorsque son niveau de préparation atteint 10. Le niveau de préparation représente le délai entre la réception d’un ordre par un commandant et son exécution. Il est déterminé au moment ou l'ordre est reçu en fonction de la qualité des chefs, de la proximité de l'ennemi etc ... et, tant qu'il n'a pas atteint 10, il augmente de tour en tour.

Un échec critique au jet de niveau de préparation peut signifier une "confusion" dans l'esprit du général. L'ordre est alors écarté, mais un délai doit être respecté avant l'envoie d'un nouveau (représentant le temps mis par le général en chef à réaliser que le subordonné est confus).

Au lieu d’attendre les ordres du commandant de l’armée, les commandants peuvent tenter d’agir par initiative. Un subordonné peut prendre deux types d’initiative: un ordre sur initiative et un échec volontaire. L'échec volontaire est automatique, les ordressur initiative nécessitent un jet de dé.

Un subordonné peut utiliser l'initiative pour envoyer des ordres à sa formation et / ou à ses sous-unités (un chef de corps peut détacher une division par exemple). Ces ordres sont comme tous les autres, sauf qu’aucune partie de l’étendue géographique de l’ordre ne peut être supérieure au double de la portée du commandement du subordonné prenant l'initiative. Le test d'initiative se déroule comme pour les ordres normaux, sauf que la préparation n'augmente pas de tour en tour : soit le score est 10 ou plus et l'ordre devient actif, soit rien ne se passe, et la procédure doit reprendre à zéro au tour suivant.

Les collègues du vendredi. Je suis désolé mais demain je ne pense pas pouvoir passer de bonne heure. Voire, je ne suis pas certain de passer. Quoiqu'il en soit, ne m'attendez pas.

 

Citation de efvehem le 20 septembre 2018, 19 h 17 min

Voici en quelques mots le système d'ordre de la Belle Alliance. J'ai les données pour l'appliquer à la campagne de 1815 (les caractéristiques pour les chefs, les points de commandement, etc .... ................... tous les autres, sauf qu’aucune partie de l’étendue géographique de l’ordre ne peut être supérieure au double de la portée du commandement du subordonné prenant l'initiative. Le test d'initiative se déroule comme pour les ordres normaux, sauf que la préparation n'augmente pas de tour en tour : soit le score est 10 ou plus et l'ordre devient actif, soit rien ne se passe, et la procédure doit reprendre à zéro au tour suivant.

Super ça, c'est du système d'ordres CWBS tout craché! Donc, du tout bon.

Pages12345